Structure culturelle régionale dédiée à l’architecture et à l’urbanisme

Territoires pionniers | Maison de l'architecture de Basse-Normandie

22 place Jean Letellier
Les Quatrans
14000 Caen
02 31 24 06 81

contact - accès

devenir adhérent

Accueil > laboratoire des territoires - résidences > Le dispositif

Le dispositif

Résidences d’architectes

laboratoire des territoires - résidences

Le dispositif - © collectif Etc

La résidence d’architectes est menée par Territoires pionniers I Maison de l’architecture - Normandie. Elle organisée à des fins culturelles et pédagogiques en faveur des habitants et des usagers des territoires ruraux ou urbains. Elle repose sur la pleine disponibilité durant 6 semaines d’un binôme composé de deux architectes ou d’un architecte mandataire, et d’un autre professionnel, urbaniste, paysagiste, designer ou tout autre créateur. Elle a pour vocation de créer les conditions d’une expérience originale, d’une rencontre entre des professionnels et des populations sur un territoire donné. La résidence ne se confond nullement avec un travail de conception d’un projet architectural ou urbain.

La résidence d’architectes a pour objectifs :
- de favoriser et permettre la rencontre et les échanges entre un architecte (et son binôme) et les populations,
- de permettre aux habitants et aux usagers de ces territoires d’avoir un autre regard sur le patrimoine dont ils sont dépositaires et de prendre conscience des pratiques culturelles qui y sont associées,
- d’inciter à un questionnement sur les modes de vie, l’usage des lieux, sur les paysages et leur fabrication afin de permettre à chacun de se réapproprier ce qu’il est, ce dont il a hérité, ce qu’il va transmettre,
- de développer l’esprit critique, et pour cela, de donner des clés de lecture
- de proposer aux professionnels des temps de réflexion, de recherche et d’expérimentation hors agence.

Territoires pionniers I Maison de l’architecture - Normandie expérimente et fait évoluer ce dispositif en menant deux résidences d’architectes par an en milieu rural. Une première résidence d’architectes en milieu urbain a été menée en 2014 dans le quartier du Chemin Vert à Caen. Territoires pionniers I Maison de l’architecture - Normandie accompagne les architectes avec le soutien et la participation active des partenaires qui les accueillent tout au long de la résidence.

Pendant 6 semaines, un architecte, mandataire, et son binôme sont immergés dans un territoire.

Dans un premier temps (3 semaines), les architectes réalisent une analyse architecturale, urbaine et paysagère du territoire qu’ils enrichissent en travaillant avec les habitants et les partenaires locaux. Cette lecture du territoire permet de révéler aux populations des formes méconnues de leur patrimoine, des pratiques et des usages qui s’y rapportent ou encore les questionne sur ses formes d’appropriation et sur sa transmission. Dans un second temps (3 semaines), l’architecte et son binôme travaillent à la création et à la réalisation d’un outil de restitution de leur travail. Les formes conventionnelles de représentation de l’architecture, souvent peu adaptées au grand public, sont à proscrire ou à très peu utiliser. Des formes différentes sont à imaginer et à développer : conférence, photographies, textes, films, productions plastiques, pièce de théâtre, installation, parcours... Les habitants doivent suivre ce travail et participer à sa réalisation avec les architectes.

Ce dispositif a pour objectif de permettre une rencontre élargie avec la population (habitants, associations, structures, élus..) et un dialogue approfondi avec chacun. Aussi tout au long de la résidence, le binôme retenu s’attache à échanger et à partager la démarche en cours avec les populations, notamment à l’aide d’un blog dédié. Un programme de rendez-vous est à mettre en place afin de nourrir les travaux des architectes et permettre à tous d’entrer avec eux dans une attitude d’écoute, de questionnement, de redécouverte du territoire et de ceux qui y vivent. Ces rendez-vous peuvent prendre diverses formes : rencontres, ateliers, débats, balades, parcours, visites…

Au terme de la résidence, la lecture du territoire est présentée à l’aide de l’outil de restitution conçu spécialement par le binôme en résidence. Ce temps fort est le moment privilégié de restitution et de valorisation de la démarche. Un accompagnement complémentaire est programmé afin de permettre au grand public (habitants, scolaires, jeune public, élus, professionnels, résidents secondaires) de se l’approprier, d’échanger et de croiser leur regard sur le territoire avec celui des architectes en résidence.

A l’occasion du mois de l’architecture contemporaine en Normandie en mars, les architectes en résidence, les partenaires et Territoires pionniers I Maison de l’architecture - Normandie programment un temps fort de rencontre et de valorisation de la démarche. Enfin tout au long de l’année,Territoires pionniers I Maison de l’architecture - Normandie valorise ce dispositif lors de conférences, séminaires, expositions, et via la presse locale et nationale.

LES RÉSIDENCES D’ARCHITECTES MENÉES DEPUIS 2010

2015 I La-Ferrière-aux-Etangs (Orne)
Clara Delmond et Adrien Picandet, architectes

2015 I Avranches (Manche)
Collectif YA+K
YA+K à Avranches

2014 I Crèvecoeur-en-Auge (Calvados)
Matthieu Blin, architecte, et Antoine Derrien, paysagiste DPLG, atelier MaDe
La halte en mouvement

2014 I Chef-du-Pont (Manche)
Fanny Bulliot, diplômée d’Etat en architecture, et marie Casasola, designer d’espaces
Point de fuite

2014 I Caen - quartier du Chemin Vert (Calvados)
Aurore Wasner et Emilie Queney, architectes et designers d’espace, collectif Hopscotch
L’archishow du Chemin Vert

2013 I Sainteny (Manche)
Elise Girodano, architecte, et Carine Ravaud, scénographe
Les bruits qui courent

2012 I Trévières (Calvados)
Simon Durand et Camille Delaunay, architectes
Le laboratoire rural

2012 I Mortain (Manche)
Collectif Etc
Camembert et science-fiction

2011 I Ceton (Orne)
Chrystel Moreau, Manuel Battle, architectes,
et Christophe Trianneau-Carrere, musicien, Malou Eon, metteur en scène
Bureau d’intervention sur le paysage

2011 I Graignes-Mesnil-Angot (Manche)
Simon Deprez et Eléonore Latattut, architectes
Etudes territoriales curieuses

2010 I École d’horticulture de St-Gabriel-Brécy (Calvados)
Marie-Pierre Bernard, architecte, et Sophie Popot, urbaniste

2010 I Lycée agricole de Sées (Orne)
Rémy Claden et Marion Josserand, architectes


Les résidences d’architectes sont menées par Territoires pionniers I Maison de l’architecture - Normandie avec le soutien de la Direction des Affaires Culturelles de Basse-Normandie, de la Région Basse-Normandie, du Parc Naturel Régional des marais du Bessin et du Cotentin, des collectivités locales des territoires d’accueil.