Structure culturelle régionale dédiée à l’architecture et à l’urbanisme

Territoires pionniers | Maison de l'architecture de Normandie

22 place Jean Letellier
Les Quatrans
14000 Caen
02 31 24 06 81

contact - accès

Inscription Newsletter

devenir adhérent

Accueil > laboratoire des territoires - résidences > Boris Fillon et Camille de Gaulmyn dans les Gorges de la Rouvre

Boris Fillon et Camille de Gaulmyn dans les Gorges de la Rouvre

laboratoire des territoires - résidences

Boris Fillon et Camille de Gaulmyn dans les Gorges de la Rouvre

En 2022, le Laboratoire des Territoires accueille Boris Fillon et Camille de Gaulmyn sur le territoire des Gorges de la Rouvre, en collaboration avec le CPIE Collines normandes.

Boris Fillon est architecte, urbaniste et écrivain à ses heures. Camille de Gaulmyn est diplômée d’État en architecture, ingénieure, et férue d’aventures en pleine nature. Spécialisés dans les approches environnementales de l’architecture et de l’aménagement des territoires, tous deux sont sensibles aux questions écologiques et passionnés par l’élaboration de stratégies territoriales.
En croisant les échelles de réflexion aux enjeux de soutenabilité au sens large, ils souhaitent créer les conditions du dialogue avec les habitant·es pour révéler les forces et les richesses de leurs lieux de vie. A partir de diverses cartes du territoire élaborées au fil de la résidence, ils accompagneront la création de récits collectifs en vue de se projeter et faire face aux enjeux de notre siècle.

Les périodes de résidence seront :
- du 18 au 22 mai
- du 22 juin au 3 juillet
- du 7 au 18 septembre
- du 30 septembre au 2 octobre
- du 7 au 16 octobre

Suivez la résidence sur le blog ! Cliquez ici.

LES GORGES DE LA ROUVRE
Situé dans l’Orne, le site naturel de la Roche d’Oëtre et des Gorges de la Rouvre est un site naturel et touristique incontournable de la Suisse normande, lieu sauvage entre bocage et montagne. Ce site chaotique et escarpé, restes du Massif Armoricain, abrite une faune et une flore exceptionnelle comme la moule perlière, la loutre ou encore la cladonie des rennes.
Dans ce territoire de bocage aux pratiques agricoles diversifiées, collectivités, actrices et acteurs locaux (producteurs, artisans, réseau de tourisme durable, auberge partagée, tiers-lieux rural en création...), habitants et habitantes animent le territoire et y portent des initiatives s’appuyant sur les richesses locales, savoir-faire traditionnels et s’associent faisant émerger des pratiques renouvelées de leur territoire.

LA THÉMATIQUE
En collaboration avec le CPIE Collines normandes, plusieurs collectivités, actrices et acteurs locaux, Territoires pionniers accueille Boris Fillon et Camille de Gaulmyn avec pour objectif de révéler les richesses du patrimoine local, tant environnemental, bâti qu’immatériel, et de questionner les manières de vivre dans cette partie remarquable du bassin-versant de la Rouvre et de l’Orne voisine.
Alors que le GIEC (Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat) a publié son 6ème rapport en 2021, enrichi par les travaux prospectifs du GIEC régional pour la Normandie, cette résidence a pour vocation d’ouvrir les esprits et les imaginaires des communautés habitantes, afin d’envisager collectivement des réponses spécifiques aux défis sociaux et écologiques à venir.

LES RÉSIDENCES PORTÉES PAR LE RÉSEAU DES MAISONS DE L’ARCHITECTURE
Depuis 2018, 29 résidences portées par les Maisons de l’architecture ont été menées en France, sous l’impulsion du Réseau des maisons de l’architecture. En s’appuyant sur des thématiques riches, les projets culturels élaborés par les résidents ont pour vocation de contribuer à ouvrir le regard des habitants et des acteurs locaux sur les problématiques contemporaines liées à l’identité des villes et des territoires. Ainsi, les démarches entamées permettent de créer des synergies entre différents acteurs du territoire, en ouvrant un débat.
Les thèmes choisis pour les résidences et leurs lieux sont indissociables en ce que les équipes de résidents viendront, par leurs projets, proposer de "panser" les territoires. Les thématiques, sensibles, sont le fruit d’une expertise des Maisons de l’architecture cherchant à améliorer, voire embellir, les cadres de vie. Les projets d’alimenter les réflexions en cours sur des politiques publiques telles que la redynamisation des centres-bourgs et des villes moyennes, l’activation des espaces périurbains, et plus largement sur les enjeux liés à l’adaptation aux effets du dérèglement climatique, à la fertilité des sols, au tourisme, au paysage, à l’économie circulaire ou encore à la citoyenneté.
La résidence d’architecture proposée par Territoires pionniers fait partie de la 4ème session de résidences portées par le Réseau des maisons de l’architecture.
Pour découvrir l’ensemble des projets : ma-lereseau.org/decouvrir-les-residences


Cette résidence du Laboratoire des territoires est pilotée par Territoires pionniers, en collaboration avec le CPIE Collines normandes, avec le soutien de la direction régionale des affaires culturelles de Normandie et la Région Normandie. Elle fait partie des 10 résidences d’architecture en France portées par le Réseau des maisons de l’architecture, avec le soutien du Conseil national de l’Ordre des architectes et du Ministère de la Culture.